More..

Maroc : les reformes de la justice doivent aboutir et être traduites en actes

This picture is of one of the 3 Law students in Fes University, that were rammed at high speed by 2 police cars under the orders of the assassin, torturer dictator despot criminal Mohammed, the idiot, and his mafia of baboons!! On the same day, they tortured, and brutalized Students In Benguirrir, on their way to protest in Marrakesh, and the student from Kenitra, and Khenifra also on their way to protest in front of the palace of the despot predator of Morocco.  

Tout homme a le droit de partir, c'est son pays qui doit le persuader de rester - quoi qu'en disent les politiques grandiloquents. "Ne te demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande-toi ce que tu peux faire pour ton pays". Facile à dire quand tu es milliardaire, et que tu viens d'être élu, à 43 ans, président des Etats-Unis d'Amérique! Mais lorsque, dans ton pays, tu ne peux ni travailler, ni te soigner, ni te loger, ni t'instruire, ni voter librement, ni exprimer ton opinion, ni même circuler dans les rues à ta guise, que vaut l'adage de John F. Kennedy? Pas grand-chose! C'est d'abord à ton pays de tenir, envers toi, un certain nombre d'engagements. Que tu y sois considéré comme un citoyen à part entière, que tu n'y subisses ni oppression ni discrimination ni privations indues. Ton pays et ses dirigeants ont l'obligation de t'assurer cela; sinon, tu ne leur dois rien. Ni attachement au sol, ni salut au drapeau. Le pays où tu peux vivre la tête haute, tu lui donnes tout, tu lui sacrifies tout, même ta propre vie; celui où tu dois vivre le tête basse, tu ne lui donnes rien. Qu'il s'agisse de ton pays d'accueil ou de ton pays d'origine. La magnanimité appelle la magnanimité, l'indifférence appelle l'indifférence, et le mépris appelle le mépris. Telle est la charte des êtres libres et, pour ma part, je n'en reconnais aucune autre." 
(Amine Maalouf - Les désorientés)

(Amine Maalouf - Les désorientés)

More..

More..

A World Forum on Human Rights in Morocco? Really?

Si vous lisez l'anglais, vous verrez que la possibilité d'une nouvelle Marche Verte n'existe plus aujourd'hui. Trop d'abus ont été documentés par des organisations fiables et neutres. Il faut confronter la réalité. 1 - "Recent debate in the UN Security Council regarding the inclusion of a human rights monitoring component in the mandate of the UN Mission for a Referendum in Western Sahara [MINURSO] has demonstrated the important role that human rights have taken in the conflict over the Western Sahara. Since the 1970s, the Moroccan security forces – which are tied closely to the Moroccan throne and run through the Ministry of Interior – have been accused of imprisoning, torturing, disappearing, and killing both Moroccans and Saharawis. Since the ascendance of King Mohammed VI to the throne, human rights protections have improved for Moroccans, though the same cannot be said for Saharawis living under de facto Moroccan control."

2 - "Human Rights Watch, Amnesty International, the European Parliament’s Ad-Hoc Commission on the Western Sahara, and the U.S. Department of State have all extensively documented the abuses occurring in the Moroccan-controlled areas of Western Sahara. The year 2009 was marked by several high profile cases. First, in August, Moroccan police prevented a group of seven Moroccan students and six Saharawi students from traveling to London to participate in a symposium organized by the British NGO Talk Together. One of the female Saharawi students was allegedly beaten and raped after being apprehended and was told that if she did not renounce her political views on Western Saharan independence, the video of her rape would be published online. Another would-be participant claims that he was taken out into the desert, stripped, beaten, and abandoned."

More..

More..

There is nothing moderns to the King of Morocco

Article 36
Les infractions relatives aux conflits d’intérêts, aux délits d’initié et toutes infractions d’ordre financier sont
sanctionnées par la loi. Les pouvoirs publics sont tenus de prévenir et réprimer, conformément à la loi, toutes
formes de délinquance liées à l’activité des administrations et des organismes publics, à l’usage des fonds
dont ils disposent, à la passation et à la gestion des marchés publics.
Le trafic d’influence et de privilèges, l’abus de position dominante et de monopole, et toutes les autres
pratiques contraires aux principes de la concurrence libre et loyale dans les relations économiques, sont
sanctionnés par la loi. Il est créé une Instance nationale de la probité et de lutte contre la corruption.    

More..

More..

Trahison !

« Ali m’a dit qu’il l’ont pendu par les poignets pendant des heures. C’était douloureux, mais aussi ils le battaient. Ils étiraient également ses bras et ses jambes comme pour le démembrer. Ils le noyaient à plusieurs reprises et à chaque fois qu’il perd connaissance, ils le réaniment. Ils lui injectaient des produits chimiques provoquant des folies. Ils l’ont violé avec des bouteilles. Ils lui ont placé des pinces métalliques dans ses parties intimes pour lui administrer des décharges électriques. »

More..